Menu

Festival du film américain Deauville 31 août – 9 sept

30 août, 2012 - Blog des Festivals, Festival
Festival du film américain Deauville 31 août – 9 sept

Le festival du film américain de Deauville ouvrira ses portes demain, certainement plus discrètement que celui de Venise, mais avec la promesse cependant, de belles découvertes. Ce Festival, plus accessible que d’autres, nous permet en effet de découvrir des productions américaines indépendantes, beaucoup moins exposées que les blockbusters d’outre-Atlantique, mais bien souvent passionnantes.

Le Festival s’ouvrira donc demain sous la présidence de Sandrine Bonnaire, et proposera des films indépendants en compétition, mais également quelques premières hors compétition. Et demain soir, le festival débutera avec un hommage à l’acteur Harvey Keitel suivi de la projection du film en compétition Robot and Frank, qui met en scène Frank Langella, dans le rôle d’un homme vieillissant, qui reçoit l’aide à domicile d’un robot chien. James Marsden, Liv Tyler et Susan Sarandon complètent le casting.
On notera que des hommages seront rendus tout au long des dix jours de festival, aux  acteurs Liam Neeson, Melvin Van Peebles et Salma Hayek, au réalisateur William Friedkin, à la productrice Paula Wagner, au compositeur John Williams. En général plusieurs films liés à ces personnalités sont alors projetés pendant els dix jours de festival. Le comédien Paul Dano sera également présent dans le cadre du Nouvel Hollywood.
On sait cependant que Salma Hayek sera bien là puisqu’elle viendra également défendre le film d’Oliver Stone, Savages, qui sera projeté en fermeture du festival. Il y a tout de même de grands chances pour que Liam Neeson fasse également le déplacement puisque Taken 2 sera lui aussi projeté, en avant première mondiale. la programmation des premières ets d’ailleurs plutôt alléchante avec notamment la comédie Ted et le film de Sarah Polley, Take this Waltz.
Mais l’événement sev fera incontestablement avec la première française de Jason Bourne : L’héritage, alors que le Festival de Deauville a développé un lien fort avec la saga Jason Bourne, puisque els trois précédents volets avaient été projetés eux aussi en première à Deauville. Difficile de savoir, concernant les films présentés hors compétition en première, quelles stars seront présentes ou non.
Et pour ce qui est de la compétition, qui concerne donc uniquement des productions indépendantes, souvent les premières ou deuxièmes réalisations de jeunes cinéastes, on sera particulièrement attentif bien sûr au film Les Bêtes du sud sauvage de Benh Zeitlin, Caméra d’or au Festival de Cannes 2012, mais également à Compliance, qui bénéficie d’un buzz hyper positif. Le nouveau film du français Quentin Dupieux, Wrong, sera également attendu avec curiosité alors que son film précédent, Rubber, avait séduit la critique.
Un beau programme donc, on pourra cependant regretter, pour les festivaliers, que le film Mud de Jeff Nichols, ait finalement été déprogrammé, car il s’agissait de notre coup de coeur à Cannes en mai dernier. Et oui, cette année, l’équipe de Pureciné ne fait le déplacement en Normandie. A vrai dire, on a le coeur un peu serré, car on apprécie l’intimité du festival normand, et de rencontrer de jeunes réalisateurs désireux de partager leur passion du cinéma. Mais on vous tiendra au courant des événements majeurs qui jalonneront cette édtion du festival de Deauville.

 

Envoi l'info dans ton reseau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.